dimanche 3 avril 2011

...Il me faut ce soir un autre âge....

"
Nous sommes tout cela...
Nous sommes ce qui s'efface...
Nous sommes les évadés d'un autre songe...
Nous sommes les coeurs dessinés dans le sable,
Abandonnés à la sauvagerie des vagues...
L'ombre nous honore, parfois...
Le silence nous emporte, toujours...
"C'est peut-être de simples ruines, c'est peut-être les ruines d'une folie.
J'ai tellement changé de refuge,
Au cours de ma déroute, que me voilà confondant antres et décombres.
(...)
Car il me faut ce soir un autre âge; que devienne un autre âge,
celui où je devins ce que je fus."

Le Calmant, Nouvelles et textes pour rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire