dimanche 1 mai 2011

"Les Saliens. Une puissance en évolution"

"Les Saliens. Une puissance en évolution"

Du 10/04/2011 au 30/10/2011 

Lieu Historisches Museum der Pfalz,
Domplatz, à Speyer

Hochkonjunktur für das Mittelalter
"Évangéliaire de Spire parchemin de 1220 (Badische Landesbibliothek Karlsruhe, Cod Bruchsal 1; Photo: Badische Landesbibliothek de Karlsruhe)

BOOM pour le Moyen Age

Le Musée historique du Palatinat à Spire déroule l'histoire de la dynastie des Saliens  avec des trésors laïques et religieux, des objets du quotidien et une animation par ordinateur

La cathédrale de Spire: vue depuis le sanctuaire dans la nef. (Photo: cathédrale de Speyer Bednorz / Achim)




En 2011 Spire (Speyer) se consacre aux empereurs saliens. 
La grande cathédrale de Spire a été construite sous ces empereurs, un chef-d'œuvre de l'architecture romane. 
L'exposition reprend 950 ans dédiées à l'époque de la plus grande église de l'Occident.  Il ya 900 ans, en 1111, Henry V, dernier roi Saliens, fut couronné empereur à Rome. Dans la même année, il donna à la ville de Spire des  privilèges importants, qui ont marqué le début du développement de la ville indépendante.
Le Musée historique du Palatinat montre "Salierjahr 2011» une exposition unique majeure, représentant la fin des années des Saliens et l'ère de la mise en œuvre de l'aire pan-européenne..
De nombreuses expositions dans les musées d'Allemagne et d' Europe ont pour la première fois rassemblé en une seule exposition. manuscrits,  précieux objets liturgiques, sculptures et des sculptures architecturales, mais aussi des objets de la vie quotidienne qui permettent de mieux comprendre une période marquée par des bouleversements spectaculaires. 


L'exposition est consacrée à Henry V, le dernier empereur de la dynastie des Saliens, dont le règne, comme son père, a été marqué par des différends amers influant sur  l'ordre mondial entre l'empereur et le pape.

Des changements radicaux dans la politique, la société et la religion se sont profilés du 11e au 12 Siècle, leur point de départ était la relation de pouvoir entre l'empereur et le pape.

 

  • Soirée PASS Musées Soirée PASS Musées



     L'exposition présente le destin dramatique des souverains Saliens et leur vision novatrice pour l'époque grâce à leur pratique politique. Vous verrez des oeuvres de très haute qualité de plus de 50 musées et collections européennes qui seront réunies pour la première fois en un même lieu. 

    Sur l'expositionPendant quatre générations, les Saliens ont régné sur un empire d'une dimension énorme: De la mer du Nord jusqu'à l'Italie du Sud, ils ont marqué le destin des hommes. La dynastie la plus importante du 11e et 12e siècle a changé l'ordre du monde qui était marqué par les querelles entre les empereures, les ducs et le pape. Spire se situait au centre de leur empire; l'histoire des Saliens n'est liée aussi étroitement à aucune autre ville. La cathédrale de Spire témoigne encore de nos jours de la prétention au pouvoir absolu et de l'image que cette dynastie avait d'elle-même. Parmi les trésors exposés se trouvent des exemples extraordinaires de l'art du Haut Moyen-Âge, comme des livres, de l'art en ivoire, ainsi que des objects archéologiques des 11e et 12e siècles.  

    "Lion Aquamanile", un vase pour se laver les mains, d'abord en bronze La moitié du 12ème siècle (photo: Wartburg-Stiftung Eisenach / Ulrich Kneise) 

     
      Bague de la tombe d'Henry IV d'or, saphir, perles probablement au premier trimestre du 11e Siècle (Cathédrale dans le Musée historique du Palatinat; Photo: la cathédrale de Spire, Peter Haag-Kirchner)


      Bas-relief d'Ivoire 1099-1106 (collection de sculptures Liebieghaus, Francfort / Main photo: Städel Museum - Artothek) 
      Évangéliaire de Brême pour Henri III. "1039-1043.  (Photo: Hoffmann Brême gouvernement et Universitäbibliothek Ansgar /) 

    Évangéliaire de Brême  pour Henri III. "1039-1043. L'impératrice veuve Gisela et son entrée dans l'église du monastère d'Echternach (Photo: Bibliothèque nationale et universitaire de Brême / Ansgar Hoffmann)

     
    Ekkehard d'Aura, Chroniques sur parchemin avec dessins à la plume et encre deuxième moitié du 12 Siècle (photo: zu Staatsbibliothek de Berlin - Patrimoine culturel de Prusse Picture Archive
    Grès du 11 Siècle (Photo: Musée historique du Palatinat / Haag-Kirchner Peter)

    La Croix de Théodoric cuivre, fonte, gravé, doré 1116 (Mainz-cathédrale épiscopale et Musée diocésain photo: dépôt de la coupole de la cathédrale de Worms Bischölichen et Musée diocésain de Mayence) 


      Portion de vêtement de soie, broderie de 1523 (Photo: Musée d'Etat de Karlsruhe Baden / Thomas Goldschmidt)


     *********

    « Relater ce qui s'est passé nous mènerait trop loin », écrivait alors le chroniqueur Ekkehard von Aura en pensant aux événements turbulents de l'an 1111 : Henri V, dernier Salien, avait emprisonné le pape Pascal II à Rome pour le contraindre à le couronner empereur. La même année, l'empereur accorda aux bourgeois de Spire d'importants privilèges qui seront à la base de son accès au statut de ville libre impériale. Les Saliens ont entretenu des rapports exceptionnels avec l'évêché de Spire. La cathédrale impériale qu'ils firent élever était alors la plus grande église de la Chrétienté occidentale et c'est là aussi qu'ils se firent enterrer. En 2011, la cathédrale impériale, « une merveille », « qui mérite louanges et admiration » (extraits de la vie de Henri V, début du 12e s.) fêtera son 950e anniversaire.

    C'est à l'occasion de ces trois anniversaires qu'aura lieu l'exposition historico-artistico-culturelle « Les Saliens - une puissance en évolution » qui représente un des points culminants de l' « année des Saliens 2011 ». Des pièces uniques de grande valeur, des trésors de l'enluminure et du travail de l'ivoire feront revivre les multiples facettes du 11e et du début du 12e siècle à Spire, du 10 avril au 30 octobre 2011. Des mises en scène exigeantes, des reconstitutions architecturales virtuelles et de passionnants points d'écoute impliquent les visiteurs de manière active dans l'exposition.

    Deux catalogues richement illustrés, de 320 pages chacun, avec des contributions de scientifiques de renom, paraîtront à l'occasion de cette exposition au prix de 24,90 euros le volume et de 39,90 euros pour les deux volumes.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire