lundi 27 juin 2011

"Saltarello" - Anonyme XVème siècle


Le Saltarello (en français la saltarelle) était une danse joyeuse et vivante qui s'est développée à partir de la gaillarde de Naples, dans le courant du XIIIe siècle en Italie.
Les recueils de danses de Pierre Attaingnant et de Pierre Phalèse contiennent plusieurs saltarelles.
C'est une danse à trois temps, nommée a partir d'un de ses pas particulier, d'après le verbe italien saltare (sauter).
Fichier:Saltarello.jpg
Le saltarello jouissait d'une grande popularité au sein des cours d'Europe médiévale. Au XVe siècle le mot « saltarello » devint le nom d'un pas de danse particulier, et le nom d'une mesure de musique. Plus tard le saltarello donnera naissance au « quadernaria » (pas à quatre temps) en Allemagne, avant de fusionner dans le « saltarello tedesco » - le saltarello allemand - en Italie

Le compositeur Felix Mendelssohn inclut le saltarello dans le mouvement final de sa symphonie italienne.

Le Saltarello est une haute danse du Moyen-âge, au rythme rapide. Elle se développa au XVè siècle dans le sud de l'Europe et plus particulièrement en Italie. Le saltarello est aussi une mesure de musique. La forme musicale de la Saltarello est proche de l'estampie (haute danse, elle aussi).

**********
Interprétation : La Capella de Ministrers ("Il Lamento di Tristano")

.
La Capella dels Ministrers presenta “Feminae Vox: El Códice de las Huelgas”

Groupe créé en 1987 à Valence par son directeur, le musicologue Valencia Carles Magraner ( viole de gambe ).




Le groupe est principalement impliqué dans l'interprétation de musique espagnole d'avant 1800 en utilisant les critères d'interprétation fiables pour chaque temps et des instruments historiques.
de Ministrers.

Capella de Ministrers presenta “Fantasiant, música i poesia per a Ausiàs March”

Ils ont donné des concerts dans toute l'Espagne et a participé à de nombreux festivals internationaux, recevant des honneurs de la presse, comme Goldberg Magazine , CD Compact, Répertoire, Scherzo, etc.....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire