dimanche 3 juillet 2011

Le 88ème festival de Cornouaille

Edition 2011 : demandez le programme !

James Blunt, Gilles Servat, Suzanne Vega, Nolwenn Leroy, Celtas Cortos, Les Ramoneurs de Menhirs, N'Diale, Afro Breizh...
 
 Le 88e festival de Cornouaille aura lieu sur 6 jours, du 19 au 24 juillet 2011.
 
Le programme ici
 
Le "Cornouaille" ou Festival de Cornouaille est un festival annuel se déroulant dans la ville de Quimper (Bretagne) au mois de juillet (clôture au 4e dimanche du mois) , mettant en avant la culture bretonne dans sa diversité et sa richesse. Près de 180 spectacles, concerts et animations se déroulent en journée et en soirée au cœur urbain de la Ville de Quimper : « un festival au cœur d'une ville et d'une culture ». C'est un des évènements culturels majeurs de la Région Bretagne.
 
De 1923 à 1937Le 30 septembre 1923 est créée de la première Fête des Reines de Cornouaille. À l'occasion de l'inauguration de son cinéma l'Odet Palace, en 1922, à Quimper, Louis Le Bourhis avait invité les « Reines » des villes voisines, au profit des veuves de la guerre de 1914. Devant le succès rencontré par cette manifestation, il décide de créer, avec l'appui des commerçants, les Grandes Fêtes des Reines de Cornouaille. Celles-ci connaissent immédiatement un grand succès populaire. Elles se renouvelleront chaque année jusqu'en 1937.

De 1947 à 1982

  • 1947 : les Fêtes des Reines de Cornouaille font place aux Grandes Fêtes de Cornouaille. Dès la fin de la guerre, Louis Le Bourhis, François Bégot et toute une équipe reprennent le flambeau. Le programme de l’édition de 1948 prévoit un seul jour de fête : le 4ème dimanche de juillet. C'est la première édition de l’Abadenn Veur et du Triomphe des Sonneurs. Avec à peine 200 participants et 6 sonneurs de biniou, il remporte immédiatement un grand succès auprès des Quimpérois.
  • 1949 : les Fêtes prennent de l'ampleur : elles durent près d'une semaine. La manifestation se base plus sur les cercles celtiques (32 présents) que sur les Reines, 60 sonneurs sont également présents. À partir des années 50, les Fêtes de Cornouaille emportent un succès grandissant, elles s'ouvrent à la rencontre avec d'autres cultures du monde.
  • 1950 : 1.000 participants dont pipe-band écossais et danseurs irlandais.
  • 1951 : 70 cercles, 250 sonneurs et 10 groupes provinciaux sont présents avec au total plus de 2.000 participants.
  • 1952 : 100.000 spectateurs.
  • 1954 : 20 000 spectateurs assistent à l'Abadenn Veur (soit autant que la population de Quimper !).
  • 1956 : les Fêtes sont télévisées, présence de troupes venant de la France entière : 102 groupes participent au Défilé des Guises.
  • 1958 : 100 groupes sont présents au Défilé des Guises : parade des costumes bretons. Les 66 guises de Bretagne défilent sous les yeux émerveillés d'abord des Bretons, puis d’un public qui s'élargit très vite à toute la France, et aux pays du monde entier. C’est aussi la création du Trophée de la Plume de Paon (concours sonneurs de couple).
  • 1960 : 116 groupes participent au Défilé des Guises avec 4.000 participants…. La majeure partie des cultures du monde passent à Quimper : Yougoslavie, Suède, Suisse, Italie, Norvège, Russie, Pays Basques, Brésil, Bulgarie, Écosse, Irlande, Pays de Galles, Galice, Ile de Man, Tahiti, Colombie… Les Fêtes de Cornouaille sont, des années cinquante aux années soixante-dix, la plus grande manifestation culturelle bretonne.
  • 1974 : Jean Coroller devient le nouveau Président du comité d'organisation avec, toujours à ses côtés, des personnalités comme Per Jakez Helias, Bernard de Parades, ....

De 1982 à 2001

  • 1982 : troisième changement de nom, les Fêtes de Cornouaille deviennent le Festival de Cornouaille.
  • 1993 : Création de l'héritage des Celtes de Dan Ar Braz en clôture de l'édition : succès immédiat qui aura la suite que l'on connait. Jean-Michel Le Viol devient Président de la Manifestation.

De 2002 à aujourd'hui

Le Festival de Cornouaille se déroule désormais sur 9 jours et se développe professionnellement sur différents aspects notamment artistiques et structurels.


cornouailles12.jpg


Jean-Philippe Mauras prend la direction artistique du festival en septembre 2001 puis la direction générale en 2002. Accueil de la 42e Europeade en 2005.
Une moyenne de 250 000 visiteurs par édition. Création de nouveaux lieux : Quai en Fêtes, Espace Evêché, Espace Gradlon, etc...
Les créations musicales bretonnes se développent et trouvent une place privilégiée au sein de l'évènement : Voix de la Terre, Armorythmes, Awen Magic Land, Les 2 Mers, D'Ecosse en Cornouaille, Valsano, Breizh Side Storioù, Ding-Dingue-Dañs, la diagonale des cordes, Regards vers l'Ouest, Heol ou la Bretagne en héritage, etc...

L'accueil d'artistes internationaux comme Simple Minds, Joan Baez, Loreena McKennitt, Cesaria Evora, Rokia Traore, Sinéad O'Connor, Roger Hodgson, Gilberto Gil… aux côtés des nombreux artistes bretons prouvent la place unique et particulière du festival de Cornouaille dans le paysage culturel hexagonal et européen.

 
Gilberto Gil en concert lors du Cornouaille 2010
 
En 2010, le Festival de Cornouaille devient le Cornouaille Quimper et change de logo ; il s'agit désormais d'un coeur celtique stylisé pour rappeler le sous-titre de la manifestation : un festival au coeur d'une ville et d'une culture.

En 2011, nouvelle évolution de la manifestation qui change de format et passe de 9 à 6 jours.

***************

Qu'appelle -t-on la Cornouaille ?
Ce nom fait référence à une partie de l'Angleterre:  Cornouailles ou Cornwall 


mais aussi à une région bretonne située au sud du Finistère.



C'est donc tout naturellement à Quimper que le festival de Cornouaille a lieu chaque année.


Photo de finofilka (Source: Flickr)


Photo definofilka (Source: Flickr)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire