mardi 5 juillet 2011

Les fleurs selon Bruno Monvoisin

Bruno Monvoisin

Exposition permanente à

Rimbaud disait : "Il faut être voyant, se faire voyant". Mais peindre comme tout autre activité réclame du temps et de l'espace. Vos premières oeuvres, celles que j'ai vues sont celles du refus. Vous ne peignez ni le beau, ni le vrai mais l'étrange ou la dérision, avec dans la forme un souci peu commun de la perfection technique. On dirait que vous évitez d'affronter le visible, le comparable, le concret, l'aimable. Comme si vous désiriez qu'on vous sache "souffrant" et lucide. Et voici votre nouvelle manière qui est le résultat éclatant, d'une ascèse, dont vous m'avez décrit le cheminement.

Autodidacte, Bruno Monvoisin est né 1953.
"Il joue des tours aux végétaux. Il les fige comme aux sucre glace. Il les exile loin de la terre, du ruisseau et des libellules. Ses fleurs ont la langueur et la pâleur des odalisques cloîtrées dans un gynécée ton sur ton. pas de risque de receler une abeille butineuse.
Entouré de bouquets avares et précieux, toujours aussi soucieux du détail qu'un maître flamand, l'artiste a laissé une fenêtre entr'ouverte".
                                                                 
                                                                                                                                     
Expositions permanentes aussi  à Amsterdam, bruxelles, New-York et au JARDIN DES ARTS à Ris Orangis

Marcel Julian
00 (700x673, 83Kb)

520 2 (520x632, 252Kb)

520 3 (530x700, 239Kb)

520 646 (550x676, 257Ko)

520 650 (550x680, 71Kb)

520 654 (550x684, 250Kb)

520 660 (550x690, 43Kb)

530 620 (560x650, 272Kb)

530 634 (560x664, 64Kb)

530 642 (560x672, 74Kb)

530 650 (560x680, 249Kb)

530 652 (560x682, 273Ko)

650 488 (680x518, 32Kb)

650 490 (680x520, 234Kb)

650 527 (680x557, 282Kb)

650 531 (680x561, 280Kb)

650 534 (680x564, 232Kb)

650 613 (680x643, 295KB)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire