jeudi 8 septembre 2011

Un peu d'histoire de la Grande Bretagne

La monarchie britannique peut faire remonter sa lignée institutionnelle jusqu'aux rois des Angles et aux premiers rois écossais. Le processus d'unification des petits royaumes médiévaux de Bretagne s'est déroulé jusqu'en l'an 1000, partagés entre le royaume d'Angleterre et le royaume d'Écosse. Le dernier monarque anglo-saxon (Harold II) a été vaincu et tué lors de l'invasion normande de 1066 et la monarchie passa alors entre les mains des conquérants Normands. À partir de 1603, lorsque le roi écossais Jacques VI hérita du trône d'Angleterre sous le nom de Jacques Ier, les deux royaumes furent gouvernés par un seul monarque. De 1649 à 1660, la tradition monarchique fut brisée par les républicains du Commonwealth de l'Angleterre, à la suite des guerres des Trois Royaumes. En 1707, les royaumes d'Angleterre et d'Écosse fusionnèrent pour créer le Royaume de Grande-Bretagne et, en 1801, le royaume d'Irlande les rejoignit pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Toutefois, une grande partie de l'Irlande finit par faire sécession en 1922 en tant qu'État libre d'Irlande, mais le monarque y conserva légalement la souveraineté jusqu'en 1949.





Pour en savoir plus: Monarchie anglaise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire