vendredi 7 octobre 2011

Cristóbal Balenciaga, une idée de l'élégance....


Cristóbal Balenciaga Eizaguirre, né le 21 janvier 1895 à Getaria petit village de pêcheurs de la côte basque espagnole et décédé le 23 mars 1972 à Valence, était un grand couturier.

Son style classique et épuré lui a valu de compter parmi ses clientes fidèles les Reines d'Espagne et de Belgique, la Princesse Grace de Monaco et la Duchesse de Windsor. Son travail a influencé de nombreux couturiers, tels que Oscar de la Renta, André Courrèges, Emanuel Ungaro et Hubert de Givenchy.

La maison de couture est actuellement sous la direction de Nicolas Ghesquière..

Couturier de génie, Cristobal Balenciaga a laissé une emprunte impérissable sur la mode française.

La carrière de Cristobal Balenciaga débute en Espagne en 1918, quand le créateur ouvre sa première maison de couture, à San Sebastian. Dès ses premières créations, Balenciaga se démarque par son travail de construction du vêtement. Autodidacte, le créateur commence en tant qu'acheteur, se concentrant sur les créations d'Elsa Schiaparelli, de Gabrielle Chanel ou de Madeleine Vionnet, qu'il démonte et recoud au gré de ses envies.

Mais c'est en 1937 que la maison Balenciaga prend réellement son essor : le couturier ouvre sa maison parisienne au 10 de l'avenue George V et sera dès lors une référence de mode. Les années 1950 marquent l'apparition de modèles cultes : la robe sac, la robe tunique, le tailleur semi-ajusté. Balenciaga est à l'apogée de sa gloire, coinvoité pour ses créations par les femmes du monde et reconnu par ses pairs comme "notre maître à tous", pour reprendre les mots de Christian Dior. Pourtant, à l'époque, Cristobal Balenciaga crée à contre-courant : la mode est au "New Look", à la femme gaînée et parée de crinolines ; Balenciaga propose pour sa part, un vêtement toujours plus fluide avec pour objectif d'atteindre la couture unique.

En 1968, Balenciaga présente sa dernière collection avant de fermer, de son propre chef, sa maison de couture. Quatre ans plus tard, le couturier s'éteint. C'est la fin d'une ère. La maison connaît alors divers bouleversements : rachetée par plusieurs grands groupes, elle finit dans l'escarcelle de Gucci puis de PPR, dans les années 2000.
A cette époque, une nouvelle révolution est en marche : Nicolas Ghesquière intègre la maison en 1995 pour en devenir le directeur artistique 2 ans plus tard. Les codes de Cristobal sont conservés avec une pointe de modernité. La deuxième génération Balenciaga fera parler d'elle.


Une retrospective a été  consacrée à la maison Balenciaga en 2006. Des pièces les plus anciennes ou dernières créations 2006, il aura fallu plusieurs années pour regrouper une collection aussi complète.
Nicolas Ghesquière, l'actuel directeur artistique de la maison, s'était personnellement impliqué dans l'organisation de cet évènement, en tant que co-commissaire de l'exposition.










































































(images scanned from: Balenciaga: Marie-Andree Jouve, images by: Irving Penn, Avedon, Henry Clarke)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire