vendredi 7 octobre 2011

"Gerhard Richter: Panorama"

Gerhard Richter: Panorama

"L'Art est la meilleure forme d'espoir"
Gerhard Richter
http://www.gerhard-richter.com/

Tate Modern  du 6 Octobre 2011 - 8 Janvier 2012

  Gerhard Richter : „Portraits“         


Couvrant près de cinq décennies, et qui coïncide avec le 80e anniversaire de l'artiste, Gerhard Richter: Panorama est une exposition rétrospective majeure qui regroupe des moments importants de sa carrière remarquable.

Gerhard Richter Reader 1994 Courtesy San Francisco Museum of Modern Art © Gerhard Richter
Gerhard Richter (1988) Betty, Oil on canvas
Depuis les années 1960, Gerhard Richter s'est plongé dans une exploration riche et variée de la peinture. Gerhard Richter: Panorama souligne l'ampleur du travail de l'artiste, qui a englobé une gamme variée de techniques et d'idées.

Elle comprend des peintures réalistes basées sur des photographies, des abstractions gestuelles colorés tels que la raclette peintures, portraits, paysages subtils et peintures d'histoire.



Gerhard Richter est l'un des premiers artistes allemands à réfléchir sur l'histoire du national-socialisme, créant des peintures de membres de sa famille qui avaient été membres, ainsi que les victimes du parti nazi.


Poursuivant son intérêt historique, il a produit le travail 15-partie 18 Octobre 1977 1988, une suite de peintures en noir et blanc à partir d'images du groupe Baader Meinhof.



Richter a continué de répondre à des moments importants dans l'histoire tout au long de sa carrière, la dernière salle de l'exposition comprend Septembre 2005, une peinture des attaques terroristes sur le World Trade Center à New York en 2001.



Les amoureux de la beauté épique de Rothko, Twombly et Hodgkinien sauront apprécier, tout comme ceux qui apprécient le portrait frappant ou la précision cristalline de photoréalisme.

L’œuvre de Gerhard Richter (né en 1932) est d’une ampleur qui justifie le titre – « Panorama » – de cette exposition.

    


Tate Modern  Starr Auditorium
Il a, en effet, revisité tous les genres picturaux (l'histoire, le paysage, la nature morte et la vanité, le portrait, l'abstraction...) en les passant au crible de la modernité et de l'image photographique. Entre virtuosité et subversion, entre lyrisme et lucidité critique, son oeuvre est l'une des seules, aujourd'hui, à réaffirmer la puissance d'enchantement de la peinture.

 

Continue to Gerhard Richter art


Gerhard Richter, né à Dresde le 9 février 1932, est un artiste peintre allemand dont l'œuvre est reconnue, depuis les années 1980, « comme une expérience artistique inédite et remarquable».

Peintre polymorphe, il aborde tantôt des sujets figuratifs, tantôt produit des œuvres abstraites.

Après une formation initiale de peintre, il est admis à l’Académie des Beaux-arts de Dresde à sa seconde candidature où il obtient une maîtrise, diplôme qui lui permet de bénéficier d’un atelier pour trois ans. Son intérêt pour la peinture abstraite, Jackson Pollock et Lucio Fontana en particulier, motive son passage à l’Ouest. Finalement établi à Düsseldorf, il est l’élève de Karl-Otto Götz et rencontre Sigmar Polke, Blinky Palermo et le futur galeriste Konrad Fischer-Lueg.

Gerarh Richter par Lothar Wolleh vers 1970



Il peint la première œuvre de son catalogue en 1962 : Tisch (« Table »), une huile peinte d’après une photographie de presse. À la fois photographe du quotidien et peintre, il reproduit sur la toile les sujets de ses photos. Paysages, natures mortes et scènes intimes parsèment ainsi une œuvre par ailleurs essentiellement constituée d’œuvres abstraites qu’il nomme, invariablement, Abstraktes Bild (« Toile abstraite »). Les sources documentaires du travail de Gerhard Richter : les photos de presse, ses propres photos, les clichés d'amateur qu'il collectionne, ont été réunis pour former un atlas exposé pour la première fois en 1972.
Parallèlement à ses expositions personnelles, il exerce une activité de professeur dans plusieurs écoles d’Art, notamment à Hambourg, Düsseldorf ou Halifax (Nouvelle-Écosse, Canada) et reçoit de nombreuses récompenses dont le Junger Western Art à Recklinghausen en 1967, le prix Arnold Bode à la Documenta de Cassel en 1981, le prix Oskar Kokoschka à Vienne en 1985, le Prix Wolf des Arts en Israël en 1994/95 et le Praemium Imperiale au Japon en 1997.
En 1957, son premier mariage l’unit à Marianne Eufinger, la future Ema de son Akt auf einer Treppe (Nu dans l'escalier, référence au célèbre Nu descendant un escalier de Marcel Duchamp). Sa fille Betty, née en 1966, aura trois toiles à son prénom : deux peintes en 1977 (deux gros plans de visage) et une en 1988 (la tête tournée).
Deuxième mariage en 1982 avec la sculpteuse Isa Genzken, sujet de deux portraits en 1990 (Isa).
Il se marie enfin en 1995 avec Sabine Moritz qui donnera naissance à leur fils Moritz, la même année ; tous deux seront les modèles de la série S. mit Kind (S. avec enfant). Enfin, il peindra son seul autoportrait connu en 1996, Selbstportrait.
Il vit et travaille désormais à Cologne.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire