vendredi 7 octobre 2011

L’Âge Roman à Poitiers




Chapiteau dit de « la Dispute » Calcaire, traces de polychromies Provenant du quartier Saint-Hilaire Poitiers (Vienne) XIe siècle
Vase- reliquaire Verre soufflé à décor rapporté blanc opaque Provenant de l’abbaye Saint-Savin-sur-Gartempe (Vienne), XIe siècle
Chapiteau d’angle : monstre à tête de dragon crachant des rinceaux Calcaire Provenant de Nanteuil-en-Vallée (Charente) XIe siècle
Dalle : saint Hilaire bénissant sainte Triaise Calcaire, traces de polychromie Provenant du mur nord de l’église de Sainte-Triaise, Poitiers (Vienne) Vers 1100 ?
Crosse émaillée : saint Michel terrassant le dragon Cuivre et émaux Ateliers limousins XIIe siècle
Crosse émaillée (détail) : saint Michel terrassant le dragon Cuivre et émaux Ateliers limousins XIIe siècle
Calcaire, traces de polychromies Provenant de Mirebeau (Vienne), église Saint-André Milieu du XIe siècle
Chapiteau sculpté Calcaire Provenant de Poitiers(Vienne), église Saint-Hilaire-le-Grand XIe siècle

 

L’Âge Roman. Au temps des comtes-ducs d’Aquitaine



Musée Sainte-Croix 16 septembre 2011 – 16 janvier 2012

L’exposition organisée au musée Sainte-Croix résulte d’un projet collectif : six musées de Poitou-Charentes évoquent simultanément, à partir de leurs propres collections, les multiples facettes de la société médiévale à l’époque romane (Xe-XIIe siècles).
Le musée Sainte-Croix redéploie à cette occasion ses collections du Moyen Âge, enrichies d’oeuvres sorties des réserves, et présente l’actualité de la recherche sur cette période.

SCÉNOGRAPHIE INÉDITE : LA NOUVELLE SALLE D'ART MÉDIÉVAL

Poitiers – capitale de la sculpture romane

Les collections médiévales conservées au musée Sainte-Croix recèlent un ensemble important de sculptures monumentales représentatives de la richesse de l’art roman en Poitou. Les grands chantiers de Poitiers, capitale des comtes du Poitou et des ducs d’Aquitaine, sont évoqués grâce aux oeuvres sculptées des XIe et XIIe siècles.
Les principaux sites de la capitale encore visibles in situ (Notre-Dame-la-Grande, Saint-Hilaire-le-Grand, Sainte-Radegonde et Saint-Jean-de-Montierneuf), ceux en partie conservés (Saint-Nicolas, Saint-Hilaire-de-la-Celle et les vestiges de Sainte-Croix) et les édifices disparus (cathédrale romane, Saint-Saturnin, Saint-Cybard et Sainte-Triaise) sont, aux côtés du lapidaire médiéval, illustrés par des gravures et des plans anciens. Les joyaux sculptés du musée renvoient aux édifices et aux vestiges encore en place dans la ville.

Un ensemble exceptionnel : les sculptures de l'abbaye de Nanteuil-en-Vallée

Le décor sculpté de la salle capitulaire de l’abbaye de Nanteuil-en-Vallée (Charente) est présenté pour la première fois dans son ensemble depuis son sauvetage en 1845. Aux quatre petits tympans déjà exposés au musée et bien connus du public, notamment grâce au catalogue publié par Marc Sandoz et à leur mise en avant dans l'exposition Chefs-d’oeuvre romans des musées de France en 1958 au musée du Louvre, s'ajoute une exceptionnelle série de claveaux au répertoire ornemental d'un grand raffinement. Leur restauration, en 2010, a permis d'homogénéiser la lisibilité des sculptures et éclaire d'un jour nouveau la particularité d'un des tympans, sculpté sur deux faces : une première tentative de taille d'un motif ayant échoué, le dessin a été reporté, à de meilleures proportions, sur l'autre face.

Émaux, verrerie et monnaies : précieux Moyen Âge

Aux côtés des vestiges sculptés, une vitrine est, pour la première fois, réservée aux émaux (crosses, plaques d’appliques), aux objets en verre (vase de Saint-Savin) et à l’exploitation des mines et de l’atelier monétaire de Melle avec le Trésor de Chanteloup (Deux-Sèvres), composé de 2500 deniers. Cet atelier monétaire fait l’objet d’un programme de recherche du CNRS (Centre Ernest Babelon – Orléans) qui permettra de mieux comprendre l’exploitation des mines argentifères de Melle entre le Xe et le XIIe siècles et l'usage de la monnaie en Poitou à l’époque féodale.

MOYEN ÂGE REDÉCOUVERT HIER ET AUJOURD'HUI

L’ensemble de l’exposition rend hommage aux membres de la Société des Antiquaires de l’Ouest qui, à partir de 1834, ont étudié, publié et sauvé des pans entiers de l'art médiéval. En parallèle, l'exposition présente les travaux actuels des scientifiques qui poursuivent l'étude et la mise en valeur de ce patrimoine. Les « cartes blanches » offertes aux principales institutions de recherche, de conservation et d'archéologie préventive, mettent en valeur le rôle et les contributions de chaque acteur. Ainsi le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM - UMR 6223) de Poitiers, rattaché au C.N.R.S. et à l’Université de Poitiers, la Conservation Régionale des Monuments Historiques de Poitou-Charentes, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), le musée des Monuments français à Paris contribuent à cette exposition. Chaque partenaire présente son institution et ses missions illustrées par un cas précis d'intervention dans la protection, la recherche et la diffusion du savoir sur le patrimoine régional.

UN ESPACE PÉDAGOGIQUE POUR LE JEUNE PUBLIC

Conçu au sein de l’exposition, il permet d’appréhender la civilisation médiévale par le biais de panneaux, de jeux et de présentations ludiques. Parmi les thèmes abordés :

Des panneaux explicatifs

les vraies/fausses idées sur le Moyen Âge
la vie quotidienne des enfants au Moyen Âge
les couleurs
le contexte historique et politique en Poitou aux Xe-XIIe siècles

Un atelier permettant l’essayage de coiffes médiévales devant un miroir

Un jeu avec des personnages magnétiques, gente dame et chevalier, placés sur une surface aimantée. Chaque silhouette pourra être habillée et accessoirisée.

Une maquette du baptistère Saint-Jean est incluse dans le parcours de l’exposition grâce au partenariat avec le musée des Monuments français, en particulier son département Patrimoine.

Cliquer sur les images pour les télécharger au format 10 x 15 300dpi. Les images sont libres de droit dans le cadre de l'exposition. © Musées de Poitiers/Christian Vignaud

Publication

L'ÂGE ROMAN
Arts et culture en Poitou et dans les pays charentais. Xe-XIIe siècles
L’ouvrage est à la fois un livre d’art, une synthèse des dernières recherches sur cette période de l’histoire et un catalogue inédit d’œuvres connues et conservées dans les collections de la région. Les objets exposés côtoient les monuments offrant ainsi un regard croisé sur ces siècles du Moyen Âge. En cela, il s’agit d’une publication unique qui sera désormais incontournable pour qui s’intéresse à la société romane dans le Poitou et les pays charentais En savoir plus...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire