vendredi 7 octobre 2011

"Les Joyeuses Commères de Windsor" illustrées....

Hugh Thomson Illustration à la comédie de Shakespeare "Les Joyeuses Commères de Windsor"

 

 


 Edition américaine de 1910 de la pièce de Shakespeare, «Joyeuses Commères de Windsor» avec des illustrations de Hugh Thomson

The Merry Wives of Windsor, en français Les Joyeuses Commères de Windsor, ou encore selon les traductions Les Gaillardes épouses de Windsor est une comédie de William Shakespeare, publiée pour la première fois en 1602, mais probablement écrite avant 1597.

Intrigue

Sir John Falstaff décide de courtiser Dame Page et Dame Ford, deux joyeuses bourgeoises de Windsor. Les deux amies tiennent chez elles les cordons de la bourse et Falstaff est justement en manque d'argent.
Il envoie la même lettre d'amour aux deux femmes, ne changeant que la signature. Quand les deux amies et confidentes découvrent la manœuvre, elles décident de s'amuser aux dépens du gros séducteur maladroit.
Dame Ford demande à Falstaff de venir chez elle quand son mari est absent. Falstaff accepte et se rend au rendez-vous. Maître Ford, averti, est sur les lieux. À l'arrivée du mari, Falstaff se cache avec quelques difficultés dans le panier à linge que les serviteurs déversent dans la Tamise.
Dame Ford invite une nouvelle fois Falstaff et le stratagème recommence. Cette fois, lorsque le mari arrive, il tombe sur Falstaff déguisé en femme. Croyant avoir affaire à une sorcière, il le jette littéralement hors de la maison.
Les deux femmes expliquent la situation à leurs maris et tous décident de se jouer une dernière fois de Falstaff. Dames Ford et Page lui donnent un rendez-vous nocturne dans la forêt de Windsor, l'enjoignant de se déguiser en fantôme pour ne pas se faire reconnaître. Falstaff accepte volontiers.
Entre-temps, Anne Page, la fille de Mistress Page est courtisée par trois prétendants. Slender, le choix de son père, Dr Caius, le choix de sa mère et enfin le jeune et beau Fenton qu'elle veut épouser. Tout le monde se donne rendez-vous dans la forêt. Anne échappe aux deux prétendants dont elle ne veut pas. Elle s'enfuit avec Fenton et l'épouse. Quant à Falstaff, il est pris à partie et ridiculisé par des enfants déguisés en fées et en lutins.

Hugh Thomson (1860 - 1920) était un dessinateur et illustrateur de livres britannique largement publié. Ses illustrations des romans de Jane Austen sont particulièrement connues.
Hugh Thomson - image


  
*****************


 


 









 L'image de Falstaff - un chant du cygne de Shakespeare "vieille Angleterre joyeuse,« l'esprit de joie insouciante, l'esprit de la comédie légère et de la lumière et la divulgation de contradictions profondes anciens optimisme sans soucis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire