samedi 10 décembre 2011

Paroles....


Image Temporaire
REUTERS/Eduard Korniyenko

 



"Vers la décharge, oui, s’en va tout l’Occident avec sa science en microquartz, ses génies, ses champions, zombi que la chair vivante des nations affamées, dépossédées ne parvient pas à assouvir.
Établies sur leur charnier, les grandes peuplades de visages pâles ne nourrissent plus d’autre dessein que celui d’accaparer toutes les natures de combustibles.
Le combat civilisé chaque jour devient plus âpre au détriment de la vie dont on constate le retrait sur la planète entière."



Robert Marteau



Robert Marteau, né le 8 février 1925 à Virollet dans le Poitou et mort le 16 mai 2011 à Paris, était un écrivain français : poète, romancier, traducteur, essayiste, diariste.
En 1972, il s'installe à Montréal pour y vivre avec sa compagne. Il y demeure douze ans, et opte pour la nationalité canadienne. Il a ensuite résidé à Paris.
A l'occasion de la parution de son recueil Rites et Offrandes, il reçoit le prix Charles Vildrac de la Société des Gens de Lettres en 2003.
En 2005, il reçoit le Grand Prix de poésie de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre poétique. Le Centre du livre et de la lecture lui décerne un an plus tard le prix du livre en Poitou- Charentes pour son roman Dans l'herbe.
En 2010, il reçoit le Prix Mallarmé pour son recueil Le Temps Ordinaire (éditions Champ Vallon, 2009).


Fichier:Robert Marteau.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire