mercredi 6 avril 2011

La photo du jour

Le Brahmane et les pavots by yquem46

Extraction de l’opium

Il s'extrait de la capsule gonflée à son maximum mais non encore arrivée à pleine maturité du pavot somnifère (Papaver somniferum L. ou le synonyme paeoniflorum). Pour récolter l'opium, on incise le péricarpe des capsules mûrissantes après la chute des pétales avec un couteau à une ou plusieurs lames et de formes variées selon les régions du monde. L'incision exsude un latex blanc, laiteux, qui sèche en une résine brune. Enfin, pour récolter la résine séchée qui constitue l'opium brut, on racle les capsules à l’aide d’une large lame incurvée. Celle-ci doit rester humide afin que le latex ne s’y accumule pas à l'excès. (Wikipédia)

John Foley

The Carver



The Beckoning



The Alchemist

The Alchemist



Tenderness
Tenderness


Storm Sheep
Storm Sheep



Stairway to Heaven

Stairway to Heaven


Silent Dawn
Silent Dawn


Remembered But Forgotten
Remembered But Forgotten


Original Photograph. County Waterford, Ireland.
Location: Co. Waterford, Ireland


Magnifiques photos artistiques de John Folley sur


John Foley

Photographe anglais

Né en Malaisie en 1957, John Foley vit à Paris depuis 1981. Il travaille essentiellement pour l’édition et la presse française et internationale. Il est spécialisé dans les portraits d’écrivain. Avec Marie Gasser, il a fondé, en 1995, l’agence Opale.

Parmi ses publications

Maroc, je n’en reviens pas (Opale, 2004), textes de Jean Guerreschi

Grévin, la vie en trompe-l’œil (La Martinière, 2002), textes de Catherine Bœuf

Sur les pas de Jeanne d’Arc (Tallendier, 1999), textes de Alain-Gilles Millena

Les Champs de la Mémoire (Le Chêne, 1998)


Les Lieux de la Grande Guerre (RNMN, 1996)

La douceur de Robert Lewis Reid

"Fleur de Lys", 1895, by Robert Lewis Reid


Robert Lewis Reid : Reflexions matinales


Source : Le peintre Impressionniste américain Robert Lewis Reid naquit à Stockbridge dans le Massachusetts, le 29 juillet 1862. Il suivit les cours de l'École du Musée des Beaux-Arts de Boston, sous la direction d'Otto Grundmann. En 1884, il étudia à la Art Students League and Cooper Union de New York. En 1885, il traversa l'Atlantique pour être élève à l'Académie Julian de Paris avec pour professeurs Gustave Boulanger et Jules Joseph Lefebvre. Ses premiers tableaux furent des figures de paysans français, peints à Étaples.

La Fille en Kimono Bleu

En 1889, de retour à New York, il fut portraitiste, puis instructeur à la Cooper Union, et à la Ligue des Étudiants des Beaux-Arts. Une grande partie de son sujet de travail resta centrée sur les femmes, souvent entourées de compositions florales, mais il contribua, en qualité de peintre muraliste, à la conception des fresques de la coupole de l'édifice des Arts Libéraux pour l'Exposition Colombienne de Chicago, en 1893, en collaboration avec d'autres artistes.

Le Kimono Violet

En 1897, Reid devint membre des "Ten American Painters", qui firent secession de la Société des Artistes américains. Au tournant du XXe siècle, après s'être consacré à la peinture murale et à la création de vitraux, vers 1905, le travail sur toile de Reid tendit vers le Naturalisme, bien que sa palette s'orienta vers des tons pastels très doux. En 1906, Reid devint membre de la National Academy of Design.
Le Savoir

Puis l'artiste conçu des oeuvres murales pour la Bibliothèque du Congrès, à Washington DC, pour la Cour d'Appel de New York, et la State House à Boston, où demeurent ses trois grands panneaux : «Le Discours de James Otis», «Paul Revere's Ride» et le «Boston Tea Party». Il exécuta un panneau pour le pavillon américain lors de l' Exposition Universelle de Paris en 1900. En 1906, il compléta une série de dix vitraux pour l'église du Souvenir Unitaire à Fairhaven (Massachusetts). Son "Martyre de Saint-Paul" peut être admiré à l'extrémité sud-ouest de la nef de l'église Saint Paul Apôtre à New York.
Robert Lewis Reid mourut à Clifton Springs dans l'Etat de New York le 2 décembre1929.

"Sérénité "

Les Chutes de Buttermilk

Soin du Jardin

Reflexions

Daphné

Marie Bracquemond

Marie Bracquemond naît à Morlaix dans le Finistère en 1841. 
Avec Berthe Morisot et Mary Cassat, elle est l’une des trois artistes impressionnistes les plus importantes de son époque. Malheureusement, elle finit par abandonner la peinture, peu encouragée voire même critiquée par son mari, le graveur Félix Bracquemond.
Elle meurt à Paris en 1916.




Marie Bracquemond Self-Portrait 1870 г.




Jean-Auguste-Dominique Ingres Self Portrait at the Age of 78 1858 г.



Marie Bracquemond Melancholy.



Edouard Dammouse Marie Bracquemond au chevalet
.



Marie Bracquemond Félix Bracquemond in the studio.




Marie Bracquemond Portrait de son fils Pierre.




Marie Bracquemond



Marie Bracquemond Woman with an Umbrella 1880 г.



Marie Bracquemond Trois femmes aux ombrelles.



Marie Bracquemond Paysage d`Hiver.




Marie Bracquemond



Marie Bracquemond Portrait d'une dame dans le jardin.



Marie Bracquemond On the Terrace at Sèvres 1880 г. Musée du Petit Palais, Geneva



Marie Bracquemond Afternoon Tea 1880 г.



Marie Bracquemond The Woman in White 1880 г.



Marie Bracquemond Under the Lamp 1887 г.




Marie Bracquemond Portrait of Gustave Geffroy.




Marie Bracquemond The Artist’s Son and Sister in the Garden at Sevres 1890 г.





Marie Bracquemond Nu dans un intérieur. 1911 г.



Via

Un pays que j'ai quitté....

Dans la maison de Colette avec Céline Chollet, aquarelliste contemporaine passionnée par l'architecture ancienne




L'intérieur du Musée : la chambre de Colette.

La maison natale de Colette.


J'appartiens à un pays que j'ai quitté. Tu ne peux empêcher
Qu'à cette heure, si épanouie au soleil, toute une chevelure
embaumée des forêts; rien ne peut empêcher, qu'à cette heure,
l'herbe profonde y noie le pied des arbres d'un vert délicieux
et apaisant, dont mon âme a soif.


Viens, toi qui l'ignore, viens que je te dise tout bas
le parfum des bois de mon pays, égale la fraise et la rose.
Tu jugerais que l'automne pénètre et meurtrit le feuillage
tombé, qu'une pomme trop mûre vient de choire, et tu le
cherches, et tu le flaires, ici, là-bas, tout près.


Et si tu passais en juin, entre les prairies fauchées, à l'heure
où la lune ruisselle sur les meules rondes, tu sentirais à leur
parfum s'ouvrir ton coeur, tu fermerais les yeux et tu laisserais
tomber la tête lourde d'un muet soupir.
Et si tu arrivais un jour d'été dans mon pays au fond d'un
jardin que je connais, un jardin noir de verdure et sans fleur
si tu regardais bleuir au lointain la montagne ronde où les cailloux,
les papillons et les chardons se teignent du même azur
mauve et poussiéreux, tu m'oublierais et tu t'assoirais pour
n'en plus bouger au terme de la vie.



J'aime beaucoup ce portrait d'elle à 44 ans:




Alex Grig

Alex Grig est née à Paris en 1938 de parents russes, diplômée de l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris, et qui vit entre les USA et la France Expressionisme, surréalisme, musicalisme, elle préfère se classer elle-même dans "peintures du monde"....




Alex Grig Self-Portrait 1963 г.




Alex Grig New York.




Alex Grig Sans titre.



Alex Grig Sans titre.



Alex Grig Sans titre 2000 г.




Alex Grig A Red Hot Night in Saint Tropez. 1962 г.



Alex Grig The Tennis Match. 1996 г.



Alex Grig Le Métro. 1965 г.




Alex Grig Orchestre Rouge. 1969 г.



Alex Grig Sans titre 1989 г.



Alex Grig Sans titre.



Alex Grig L'Orchestre.




Alex Grig Une exposition de l'artiste Alex Grig. 1967 г.




Alex Grig.



Alex Grig Sans titre.



Alex Grig Sans titre.





Alex Grig The Flower Market. 1967 г.



Alex Grig La Pluie or The Rain.





Alex Grig Sans titre.



Alex Grig Verdun or The Human Jungle.




Alex Grig Public benches.



Alex Grig Hommage à Menzel. 1995 г