vendredi 5 août 2011

“Titus”

“Titus” de Julie Taymor avec Anthony Hopkins, Jessica Lange 



Synopsis

Titus Andronicus, général romain sanguinaire, rentre victorieux à Rome après de longues batailles contre les Goths. Seuls quatre de ses vingt-et-un fils sont encore en vie. Le rituel de la victoire exige le sacrifice d'un prisonnier ennemi. Titus choisit de faire exécuter le fils aîné de Tamora, la reine des Goths, elle aussi captive à Rome en compagnie de ses trois enfants et du Maure Aaron. Malgré ses prières, Titus accomplit le rituel avec cruauté, Tamora exige une vengeance...




Sorti en 2001 dans une ou deux salles en France et en DVD de nombreuses années plus tard, “Titus” est un film flamboyant mais pas facile d'accès.


Il faut rentrer dans cette histoire comme pour toute pièce de théâtre adaptée d'un grand classique, Titus Andronicus de Shakespeare.



Julie Taymor, la réalisatrice, est avant tout un metteur en scène au sens le plus noble qui soit. Bien évidemment, Anthony Hopkins en rôle principal est bluffant, lui qui a si souvent interprété du Shakespeare sur scène.
Mais ici, la réalisatrice choisit un parti pris fort intéressant.

Elle décide de donner à Rome un aspect totalement anachronique voir uchronique.
En effet, les individus se baladent en toges mais en voitures des années 20.
Un gamin lit un journal mais on dîne à des banquets.
On chasse à cheval mais avec des fusils.

Dès lors, l'ensemble de la pièce est situé dans une Rome antique avec son empereur et son parlement, avec toutes ses joutes politiques mais une Rome parallèle, une Rome qui n'a jamais existée et pour laquelle on ne cherche absolument pas à donner une véracité quelconque.

On est loin des reconstitutions et peplums à la Cécil B Demille (Cléopatre, Les dix commandements) . 

En effet, nous ne sommes pas dans un film classique mais dans un spectacle filmé avec la fluidité et la richesse de mouvement qu'offre le cinéma. Ou “comment” utiliser ce média à bon escient pour adapter une pièce. Une expérience bien plus percutante que le théâtre filmé.
Voilà toute la prouesse de cette oeuvre même si ce n'est pas la première fois que l'on utilise ce type de procédé cinématographique.




Toute la cruauté et l'absurdité des croyances de la Rome antique se confrontent aux drames les plus sanglants....une excellente façon de faire vivre Shakespeare.

J'ai vraiment apprécié ce film, ayant vu par ailleurs d'une manière plus conventionnelle, et en anglais de Shakespeare, cette pièce que j'aime particulièrement pour son vision des raisons de la chute d'un empire.....

.itus Andronicus a retrouvé sa justification au XXe siècle, grâce par exemple à la mise en scène marquante de Peter Brook en 1955, avec Laurence Olivier et Vivien Leigh. Cette pièce, dit Peter Brook, parle des émotions les plus modernes – de la violence, la haine, la cruauté, la souffrance.

Shakespeare, j'aime.....

La Corée de Jeong Seon

Jeong Seon né en 1676, mort en 1759, était un peintre paysagiste coréen. Il est aussi connu sous le nom de Gyeomjae


***











Des cheveux d'or....

The Blonde Woman - Leon Comerre
Leon Francois Comerre © PaintingAll Art Gallery

Il était une fois des cheveux d’or
Des cheveux d’or qui s’envolaient en mille doux lieux,
Et la lumière vague brûlait étrangement,
Les beaux yeux ne sont pas aussi faibles qu’ils paraissent.

Et je les vis de la pitoyable couleur des farces,
Je ne sais si c’était vrai ou faux, il me semblait
Que l’appât amoureux arrivait à ma poitrine,
Quelle merveille est si vite brûlée?

Les pas ne sont pas chose mortelle
Mais angéliques formes; et les paroles
Sonnent autrement, pure voix humaine.

Un esprit du ciel, un vivant esseulé,
Exista comme je vis; et sans limites,
La plaie ne guérit pas, une fois l’arc détendu.


Francesco Pétrarque

(1304-1374)

Pétrarque peint par Andrea del Castagno[1]Galerie des Offices, Florence
Pétrarque peint par Andrea del Castagno[1]
Galerie des Offices, Florence


Traduit par: Catherine Réault-Crosnier

Marines d' Abbott Fuller Graves,

Marines d' Abbott Fuller Graves, peintre impressioniste américain (1859-1936)

Graves est surtout connu pour ses peintures de jardins et de portes. Ses œuvres, principalement à l'huile, représentent la Nouvelle-Angleterre,  Paris, la Hollande, les Caraïbes et l'Amérique centrale et du Sud.
Graves exposera régulièrement et il était très apprécié. Il a été grandement influencé par ses voyages et par les peintres classiques et impressionnistes.


76322021_Abbott_Fuller_Graves____On_the_Deck[1] (572x700, 339Kb)

76322222_Abbott_Fuller_Graves__Flirtation[1] (581x700, 323Kb)

76322477_large_Abbott_Fuller_Graves__Nearing_Home[1] (581x699, 315Kb)

Une tasse de café....

Quelques oeuvres avec des femmes buvant une tasse de café
     
3166706_57228100_1279069_21_1_ (800x1228, 80Kb)
Konstantin Razumov                                   
3166706_57747585_1271210193_04 (800x1004, 79Kb)
Konstantin Razumov

3166706_60901555_48683252_Arthur_Hughes1 (780x967, 115Kb)

Arthur Hughes

3166706_58418377_Arnau_Francisco_Pons_Confidencias (750x939, 103Kb)

Confidencias F. P. Arnau
3166706_63936980_1194431_francesco_vinea (780x932, 134Kb)
Francesco Vinea
3166706_64683200_1ak (790x935, 57Kb)
Grzegorz Ptak
3166706_s640x480 (850x691, 105Kb)
James Tissot. Dans le Conservatoire

3166706_71bff7c078ab82e0ca386b331ff (850x638, 44Kb)

Robert Hefferan
3166706_0013d6za (800x1009, 175Kb)
Victor Gabriel Gilbert (1847-1933)

3166706_60535827_pppp_pppppppp (750x815, 67Kb)

Inna Tsukahina

3166706_artlib_gallery97251b (800x800, 80Kb)

Sivenkov Mamontov

3166706___ (8500x687, 171Kb)

Yuri Doubinine
3166706_63829064_10 (750x923, 88Kb)
Anatoly Rozhansky

NF Macro et fleurs


 
Echinacea



La photo du jour

A man is reflected next to Big Ben on a wet pavement during a rainy day inReuters
Le reflet d'un homme marchant sur les pavés de Londres près de Big Ben (vendredi 5 août 2011). La photo a été tournée à 180 degrés.